Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

andré gunthert

  • Les adolescents préférent lire les journaux en ligne que s'informer sur twitter

    Alors que la plupart des adolescent rejettent Twitter et l'alimentation de blog, 62% d'entre eux aiment lire les journaux d'information en ligne, selon une étude américaine. Dommage pour ceux qui font du web et des adolescents (ou jeunes en général) des incultes inadaptés sociaux etc. et qui en profitent en catimini pour réaffirmer des distinctions culturelles/de classe.

    C'est le dernier d'une série d'articles (en anglais) de Mercedes Bunz:

    Where do you wanna go tomorrow?

    Did you have a Happy Data Protection Day?
    Google’s motto “Don’t be evil!” isn’t an ethical statement anymore but an economical statement as today companies want to invade your privacy, but they will be careful not giving you the feeling they exploit it

    Can the Apple iPad save newspapers?
    The Apple iPad can reintroduce the serendipity of reading we know from print. Will you pay for that?


    Will the Apple iPad eat your TV?

    Apple’s iPad offers an attractive platform for video – including from live sporting events. Television may feel the effects

    Do newspapers have to become retailers?
    Telegraph.co.uk’s new strategy will focus on content, commerce and clubs – not user figures, says Telegraph Media Group digital editor

    Teens prefer reading news online to Twitter
    While most teenagers reject Twitter and blogging, 62% of them like to read their news online, US research reveals

     

    PS: "In fact, among all the content creating activities the decline in blogging among teens and young adults is striking as it looks like the youth may be exchanging "macro-blogging" for microblogging with status updates." écrit encore Mercedes Bunz dans son étude, ce qui rejoint les observations d'André Gunthert sur le bilan du web 2.0.

  • W.J.T. Mitchell à Paris pour présenter Iconologies

    On lit sur le chaudement recommandé blog d'André Gunthert que W.J.T. Mitchell passe ces jours-ci à Paris à l'occasion de la parution d'Iconologie aux éditions Les Prairies Ordinaires.

    iconologie.jpg

    Voici le billet du blog del'Actualités de la Recherche en histoire visuelle :

    L'un des principaux artisans de la création des visual studies, W.J.T. Mitchell (université de Chicago) est arrivé à Paris pour présenter son premier livre traduit en français, Iconologie, paru aux éditions Les Prairies ordinaires. Comme de juste, il a commencé sa tournée par un petit déjeuner à l'INHA, à l'invitation des étudiant(e)s du Lhivic.

    Après avoir évoqué le dernier blockbuster, District 9, où les extraterrestres prennent l'apparence de crustacés et figurent la nouvelle menace des migrants, Tom Mitchell a présenté ses prochaines publications. Edité en collaboration, Critical Terms for Media Studies, ouvrage collectif à paraître aux Chicago Press début 2010, fera le point sur les évolutions récentes des medias studies. Cloning Terror est le titre du prochain essai consacré à la manipulation des représentations de la période Bush, que Mitchell caractérise par la fusion des récits du clonage et du terrorisme. En poursuivant sa réflexion sur l'aspect viral du clonage, il le décrit comme la métafigure des images du futur (voir ci-dessous, intervention du 11/09)

    La conversation s'est poursuivie sur la prohibition des images dans les religions mosaïques (voir ci-dessous, intervention du 08/09), les métadonnées de la photographie numérique, les caractères du cameraphone, enfin sur l'avenir des visual studies. "We won't be stopped", a-t-il conclu, en encourageant les étudiant(e)s dans leurs recherches. Une première rencontre excitante et joyeuse qui donne le signal des travaux de l'année à venir, en attendant des débats plus formalisés.

    Interventions de W.J.T. Mitchell

    • Mardi 8 septembre, 14h - "Idolatry: Nietzsche, Blake and Poussin", suivie d'une table ronde avec François Brunet, Catherine Bernard, Marie-José Mondzain, Marc Vernet, Maxime Boidy et Stéphane Roth, Institut Charles V, université Paris 7, 10, rue Charles V, 75004, Paris.
    • Mardi 8 septembre, 18h - Dialogue avec Jacques Rancière, Les Prairies ordinaires, 206 boulevard Voltaire, 75011 Paris.
    • Jeudi 10 septembre 2009, 18h30 - Conversation publique avec W.J.T. Mitchell, avec la participation de Philippe Bordes, Maxime Boidy et Stéphane Roth, INHA, galerie Colbert, 2, rue Vivienne, 75002 Paris.
    • Vendredi 11 septembre, 19h - "The Future of the Image", musée du Jeu de Paume, auditorium Concorde.

    Réf. W.J.T. Mitchell, Iconologie. Image, texte, idéologie, traduit de l'américain par Maxime Boidy et Stéphane Roth, Paris, Les Prairies ordinaires, 2009, 24 €.